10 endroits à voir absolument à Biarritz.

Actualizado: may 18


La vue depuis le Phare: Depuis le "Plateau du Phare", la vue de l’océan et du Golfe de Gascogne, ainsi que de Biarritz et ses attractions les plus importantes est fabuleuse. De plus, de là on peut observer parfaitement la différence entre les falaises de la Côte Basque et l’interminable côte de sable et de dunes des Landes qui s’étend sur des centaines de kilomètres au nord.

Vue depuis l'esplanade du Phare de Biarritz.


Les villas du Phare: du chemin du Phare jusqu’à la grande plage de Biarritz, nous trouvons le dénommé “Quartier 1900” et quelques-unes des villas les plus célèbres de Biarritz de la Belle Époque et des années folles construites dans une grande variété de styles : néo-gothique, néo-renaissance, Art déco et art nouveau. Elles sont remarquables. La Villa Etcherperdia (7, Rue de Haitzart), la Villa le Manoir (4, Avenue du Géneral Mac-Croskey) et la "Villa Cyrano, ex-Labat" (18, Avenue de l'Impératrice) en sont quelques exemples. Toutes ont accueilli des personnages célèbres et renferment des histoires fascinantes que j’espère pouvoir vous faire partager l’un de ses jours.

Villa Cyrano (ex-Labat)


L’Eglise Orthodoxe Saint Alexandre Nievski: Elle a été construite en 1892 dans un style byzantin, avec l’apport de la communauté russe de Biarritz et grâce à des donations de Russie Cette même année, l’alliance franco-russe a été signée mais cela faisait déjà quelques années que les aristocrates russes avaient pris l’habitude de venir passer l’automne à Biarritz pour profiter du climat et de l’air marin afin de recharger de l’énergie pour affronter, à leur retour, le rude hiver russe ! L’intérieur de l’église est magnifique, un véritable havre de paix. Horaires d'ouverture ici.

Eglise Orthodoxe Saint Alexandre Nievski

L’Hôtel du Palais: L’ancienne Villa Eugénie ("Villa Eugenia"), utilisée à partir de 1854 par l’Empereur Napoléon III et l’Impératrice Eugénie de Montijo en 1854 pour ses vacances à Biarritz. Peu de temps après la mort de Napoléon III, Eugénie a décidé de vendre sa propriété et la villa a été transformée en Hôtel Casino "Palais Biarritz". Au début du 20ème siècle, le Palais Biarritz a été ravagé par un incendie. Il fût reconstruit un peu plus tard pour être transformé en Hôtel du Palais, qui a accueilli, et qui continue aujourd’hui, d’accueillir les visiteurs les plus exclusifs de Biarritz. L’Hôtel conserve toujours sa structure en forme de « E » d’Eugénie, détail d’un homme amoureux.


Hotel du Palais


La Chapelle Impériale: un joyau caché architectural dans Biarritz. Construite à l’initiative de l’Impératrice Eugénie de Motijo en mélangeant des styles andalous et romano-bizantins : un véritable cocktail architectural. La Chapelle rend hommage à la Vierge Noire de Guadeloupe, patronne de la ville de Mexico. Horaires et jours de visite ici.


La Chapelle Impériale

La Grande Plage: La plage la plus fameuse de Biarritz, originellement appelée “ Plage des Fous”. Elle a ensuite été dénommée « Côte de l’Impératrice » car c’était la préférée d’Eugénie de Montijo et de Napoléon III qui se baignaient là, mélangés avec les « communs des mortels » qui fréquentaient déjà en masse cette plage. Aujourd’hui, elle est dominée par le Casino Municipal, de style Art Déco, qui accueille également une piscine à l’eau de mer.

La Grande Plage. Biarritz.

Le Port des Pêcheurs : l’un des lieux les plus célèbres de Biarritz avec ses maisons de pêcheur ("crampottes") et ses restaurants spécialisés dans le poisson et les fruits de mer. Il a été créé à l’initiative de Napoléon III au 19ème siècle et a remplacé le Port Vieux qui s’est transformé en une zone de baignade. Emblème de la vie sociale biarrote, le Port a été déclaré « Commune libre » en 1961, une histoire fascinante que je ne me lasse jamais de raconter dans mes visites.


Une crampotte au Port des Pechêurs. Biarritz.



Le Rocher de la Vierge: ce rocher couronné par la célèbre sculpture de la Vierge résiste impassible aux attaques de l’océan. C’est le lieu que les visiteurs de Biarritz ne veulent pas manquer. Et ils ont raison : la vue de la côte espagnole et française est à couper le souffle. De plus, le rocher renferme une histoire incroyable que j’espère pouvoir vous raconter très vite.

Coucher du Soleil depuis le Rocher de la Vierge.

Le Port Vieux: Le port ancien de Biarritz où durant le Moyen Âge les "biarrots" apportaient les baleines une fois chassées pour profiter de leur viande, de leur squelette et de leur graisse. Lors de mes visites, mes groupes restent toujours impressionnés quand je leur raconte tous les usages que l’on faisait des baleines. Sa chasse, dure et dangereuse, assure la richesse de Biarritz jusque à approximativement le XVème siècle. Durant le deuxième empire Napoléon III, ce port est devenu une zone de baignade, et, depuis, il fait partie des plages les plus fréquentées par les locaux.

La plage du Port Vieux. Biarritz

Villa Belza et Côte des Basques: La côte des Basques est le lieu pour surfer à Biarritz et est également recommandable pour une balade romantique au coucher du soleil. Le Bar de la Côte, surplombant la plage, vous permet de boire et de manger en profitant de la vue et en se laissant caresser par la brise de la mer. Vous pouvez également admirer l’énigmatique Villa Belza ( Noire en Euskera), située sur le haut d’un rocher face à l’océan. Toujours mystérieuses, l’écho de ses fêtes légendaires durant les années folles et ses légendes fantasmatiques résonnent toujours dans Biarritz.

Vue de la Villa Belza et des falaises de la Côte Basque.

#Biarritz #NapoleonIII #Top10 #Français #Histoire

0 vistas

Me llamo Juan Carlos, soy originario de Madrid pero vivo en el País Vasco Francés. Soy guía oficial y  organizo visitas guiadas en español, inglés y francés en Bayonne, Biarritz, San Juan de Luz...   Leer mas.

© 2017 by Alterguiding.